Pouvoir ≠ Devoir — Partie 2

Notre défi est de discerner ce que nous devons faire parmi tout ce que nous pouvons faire.

Un défi encore plus grand nous attend lorsqu’il est question de discerner ce que nous devons faire parmi ce que nous ne pouvons pas faire.

Cette idée que nous avons, mais que nous ne savons pas mettre en oeuvre.

Cette oeuvre qui sommeille en nous, mais qui nous effraie à l’idée de la concrétiser.

Ce projet dont nous rêvons, mais qui nous semble irréalisable.

Définitivement, ne pas pouvoir n’implique pas de ne pas devoir.

Au contraire, dès lors qu’il est question de création, d’initiative, d’entreprise, notre rôle est précisément d’aligner ce que nous pouvons faire avec ce que nous devons faire.

D’une manière, ou d’une autre, le devoir prime — toujours — sur le pouvoir.

FacebookTwitterGoogle+LinkedIntumblrbufferEmail