Pour l’amour de l’idée

Nous pouvons aimer l’idée d’être amoureux en tant que célibataire, mais nous rendre compte des défis de la vie à deux lorsque nous sommes en couple.

Nous pouvons aimer l’idée de faire le tour du monde lorsque nous sommes chez nous mais souffrir du mal du pays lorsque nous voyageons.

Nous pouvons aimer l’idée d’entreprendre lorsque nous avons un emploi mais regretter le confort du salariat lorsque nous nous lançons.

Bien souvent, nous avons tendance à confondre une idée et la réalité qu’elle représente : c’est cette confusion qui nous pousse à voir l’herbe toujours plus verte de l’autre côté de la barrière.

Pour éviter cela, tentons d’apprécier notre réalité plutôt que de fantasmer sur des idées.

Ou alors, mettons ces dernières en oeuvre et débarassons-nous de nos fantasmes.

FacebookTwitterGoogle+LinkedIntumblrbufferEmail