« Oiloari, oloa ; astoari lastoa. »

Ce proverbe basque était inscrit cet été à la craie sur le grand tableau en ardoise du Bar Jean, à Biarritz.

Littéralement, il signifie : « A la poule l’avoine, à l’âne la paille. »

Un client, un employeur, un associé : avant de pouvoir collaborer avec un nouveau partenaire, nous devons comprendre ce dont il a besoin.

Sinon, comment pourrions-nous être en mesure de le lui offrir ?

FacebookTwitterGoogle+LinkedIntumblrbufferEmail