La mauvaise foi

Il y a quelques semaines, dans le cadre de la préparation d’une émission de radio, la question suivante m’a été posée :

« Entreprendre, est-ce tout contrôler ? »

Evidemment, lorsque nous entreprenons, nous devons être attentifs aux plus petits détails.

Mais nous devons également faire le meilleur usage possible de nos ressources, particulièrement de notre temps.

Après avoir réfléchi à la question ci-dessus, je dirais donc qu’entreprendre, ce n’est pas tout contrôler, c’est plutôt « choisir ses combats ».

Il y a un combat en particulier que j’ai choisi de ne pas mener : la lutte contre la mauvaise foi.

Car nous ne pouvons rien contre la mauvaise foi.

Mis à part, peut-être, apprendre à la reconnaître, pour être en mesure de fuir lorsqu’elle se présente à nous.

A l’inverse, apprenons à reconnaître la bonne foi, et à construire des relations de confiance avec ceux qui en font preuve.

Bonus : Sur le même sujet, découvrez ou redécouvrez l’excellent guide des Arguments Réthologiques Fallacieux d’Information Is Beautiful

FacebookTwitterGoogle+LinkedIntumblrbufferEmail