« Je ne crois plus jamais que c’est fini. »

Entreprendre, c’est relever de grands défis.

Ou plutôt, relever une succession de petits défis.

Dans la même année. Dans le même mois. Dans la même journée. Parfois, dans la même heure.

Entreprendre, c’est aussi remporter de grands succès.

Ou plutôt, remporter une succession de petits succès.

Dans la même année. Dans le même mois. Dans la même journée. Parfois, dans la même heure.

Oui, entreprendre, c’est évoluer perpétuellement de manière sinusoïdale, entre difficultés et succès.

Être conscient de cela nous permet à la fois de garder la tête hors de l’eau, lorsque nous sommes dans le creux de la vague, et de surfer avec vigilance sur le succès, lorsque celui-ci se présente.

Une idée qui ne pourrait être mieux exprimée qu’à travers cette citation de Charles Péguy :

« J’ai tant vu de défaites qui arrivaient après des victoires, et j’ai tant vu, aussi, de victoires qui arrivaient après des défaites, que je ne crois plus jamais que c’est fini. »

Quelle que soit notre situation, ne croyons jamais que c’est fini.

PS : Si vous effectuez une recherche à propos de cette citation, vous vous apercevrez qu’elle a récemment revêtu une certaine couleur politique. Comme vous le savez, ce blog se veut engagé mais non partisan, ce qui est bien évidemment le cas du présent article.

FacebookTwitterGoogle+LinkedIntumblrbufferEmail