Crowdfunding 1.0

Le 15 février dernier, ARTE diffusait La Statue de la Liberté : Naissance d’un symboleun documentaire consacré à la création de l’un des monuments les plus célèbres du monde.

Contrairement aux idées reçues, Lady Liberty n’a pas été offerte par la France aux Etats-Unis, mais résulte d’une collaboration internationale entre le Peuple Français et le Peuple Américain, sans l’intervention ni le soutien d’aucun gouvernement.

En France, la statue a pu être financée grâce à des souscripteurs particuliers, qui reçurent en échange de leurs dons des représentations miniatures de l’oeuvre finale.

Aux Etats-Unis, la construction du socle a été permise par une campagne de financement participatif initiée par Joseph Pulitzer, qui proposa de publier le nom de chaque donateur en première page de son journal The World.

A ce titre, la Statue de la Liberté pourrait être considérée comme l’un des tout premiers projets financés par le Crowdfunding, bien avant Kickstarter ou KissKissBankBank.

Un mode de financement innovant pour l’époque, qui contribua grandement à faire de la Statue de la Liberté le symbole populaire qu’elle est aujourd’hui.

FacebookTwitterGoogle+LinkedIntumblrbufferEmail